République de Djibouti

Semaine National de Lutte Contre le VIH/SIDA
Ministère de la Santé

PNDS

Télécharger le PNDS

Orientations stratégiques du PNDS 2002-2011

Le PNDS 2002-2011 ou Plan stratégique 2002-2011 est le fruit d’un long processus entamé depuis 1995 par les autoritaires sanitaires de Djibouti avec l’appui des partenaires Techniques et financiers du secteur santé en particulier la Banque Mondiale. En effet, la préparation d’une stratégie de développement du secteur santé assortie d’un plan d’action sur financement d’un Don du Gouvernement Japonais par le biais de l’Association Internationale de Développement (IDA) a été le point de départ de ce processus.

En 2001, une équipe d’experts du CREDES a été chargée de mettre à jour une étude stratégique entreprise depuis 1995-1996 par la même société en vue de préparer un plan stratégique de réforme globale du secteur. Cette réforme globale devait porter particulièrement sur : (i) la réorganisation de l’administration centrale et périphérique (décentralisation, mise en place des districts, autonomisation des principaux établissements publics, …) ; (ii) la mise en œuvre d’une politique pharmaceutique et de l’approvisionnement des structures de soins publiques en médicaments et matériels essentiels génériques ; (iii) les modalités du financement de la santé et, en particulier, la participation financière des usagers aux dépenses des services de santé ; (iv) le renforcement de la santé de la mère et de l’enfant incluant la lutte contre les mutilations génitales ; (v) le renforcement de la surveillance et du contrôle des maladies transmissibles avec en particulier le SIDA/IST et la tuberculose ; (vi) le renforcement du partenariat avec le milieu associatif et la société civile ; (vii) la diversification de l’offre de soins ; (viii) la réhabilitation et l'équipement de structures sanitaires prioritaires ; (ix) le développement et la valorisation des ressources humaines.

Par la suite, le groupe des experts du CREDES a travaillé avec des équipes techniques du ministère pour produire les trois documents suivants : (i) document final de l’analyse sectorielle ; (ii) plan stratégique 2002-2011 ; (iii) Plan National de Développement Sanitaire 2002-2006. Les différents documents ont été soumis à une série de rencontre d’amendements puis ils ont été validés et adoptés par les autorités Djiboutiennes. Une table ronde des bailleurs de fonds a permis de boucler le financement du premier plan quinquennal du PNDS (dénommé Plan National de Développement Sanitaire 2002-2006).

Le PNDS 2002-2011 comporte cinq buts avec chacun des objectifs déclinés en stratégie et activités. Ces buts et objectifs dans l’encadré ci-dessous devraient d’ici 2011 contribuer à améliorer l’état de santé des populations de Djibouti.

Approche méthodologique pour la reprogrammation 2011-2012

La reprogrammation des interventions des deux dernières années (2011-2012) du deuxième plan quinquennal a suivi une approche participative en se basant sur les résultats de l’évaluation à mi-parcours de ce plan.

Suite à cette évaluation à mi-parcours, le Ministère de la santé et ses partenaires ont entamé un processus d’actualisation du PNDS conformément aux recommandations de ladite évaluation. Ce processus d’actualisation du PNDS 2008-2012 a bénéficié de l’appui d’un consultant international sur financement Fonds IHP+ (géré par l’OMS).

Le début de ce processus participatif a été marqué par l’atelier national tenu les 30 et 31 octobre 2010 dans les locaux de l’école hôtelière de Djibouti à Arta. Cet atelier avait pour objectif de s’assurer d’une part de l’appropriation des résultats de l’évaluation externe à mi-parcours du PNDS et d’autre part de tracer les grandes orientations nécessaires à l’actualisation du PNDS 2008-2012. Présidé par les Ministre de la santé, cet atelier a regroupé les acteurs régionaux (conseillers régionaux, préfets, maires et médecins chefs des districts…), les directeurs et chefs de services centraux du ministère de la santé, les représentants des secteurs connexes, les partenaires techniques et financiers du ministère de la santé, les représentants des organisations de la société (bénéficiaires des soins).

A l’issu de cet atelier d’Arta, le Ministère de la Santé et le Groupe des Partenaires de la Santé (GPS) ont mis en place un comité technique d’actualisation du PNDS, composé des responsables techniques du Ministère de la Santé et des représentants des PTF. La conduite des travaux a été  assurée par le président du comité avec l’appui technique du consultant international.

Les résultats de ce comité technique (PNDS 2008-2012 actualisé) ont été validés le 12 janvier 2011 au cours d’un atelier national impliquant les différents acteurs intervenant dans le domaine de la santé y compris les représentants des ministères connexes, des PTF, de la société civile (ONG, Associations…) provenant des différents niveaux du système de santé.

L’approche et la méthodologie de travail au cours de ce processus d’actualisation du PNDS a porté essentiellement sur les éléments ci-après : (i) organisation de séance de travail thématique avec les différents sous groupes du comité technique (au nombre de 5) en se basant essentiellement sur les résultats de l’évaluation à mi-parcours et les recommandations de l’atelier d’Arta et (ii) tenue périodique (chaque semaine pendant 45 jours) de sessions plénières avec le comité technique élargi aux acteurs clés du système de santé en vue de s’assurer de la participation effective d’un échantillon représentatif à la prise décision.

La synthèse des travaux validés en sessions plénières a été assurée par le consultant international en vue de produire le draft de PNDS actualisé soumis à l’atelier national de validation. L’intégration des amendements de cet atelier a été également assurée par le consultant international sous la supervision du comité technique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE
COOPÉRATION 
Fonds Mondial
Multilatérale
Bilatérale
 
Orgagne Consultatif
Conseil de l'ordre
CCMI
 

 

Copyright © 2011- Ministère de la Santé  Tous droits reservés